Durée, horaire, congés et déplacements

  • La durée du stage est de 15 semaines. Le stage débute normalement le premier jour du quadrimestre concerné. L’étudiant peut éventuellement avancer ou postposer le début de son stage à condition d’obtenir l’accord formel et préalable de la coordination des stages et TFE.
  • Le stagiaire se présente sur le lieu de stage à raison de cinq jours par semaine selon l’horaire habituel dans l’organisation[1].
  • L’étudiant doit obligatoirement être présent sur son lieu de stage (entreprise) tous les jours pendant les heures normales de travail. Tout retard doit être signalé au maître de stage et justifié. Toute modification doit être signalée au promoteur.
  • Toute absence doit être signalée sans délai tant au maitre de stage qu’au promoteur, de préférence par téléphone ou par email. L’étudiant est en outre tenu de produire un certificat médical ou une attestation officielle (document original) au secrétariat de la Haute Ecole et d’en faire parvenir une copie au maître de stage en entreprise ainsi qu’au promoteur.
  • Seuls sont autorisés les déplacements pour raisons professionnelles. Si dans ce cadre, le stagiaire est amené à quitter régulièrement l’entreprise (par ex. pour suivre un commercial, visiter les fournisseurs, collecter des données pour une étude de marché …), il lui est demandé d’en avertir son promoteur et de lui communiquer, dans la mesure du possible, la liste des déplacements prévus (lieux, dates et raisons).
  • En cas de déplacement à l’étranger, l’étudiant doit impérativement obtenir l’accord de son promoteur (demande à formuler par écrit ou par courriel au minimum trois jours ouvrables avant le déplacement prévu).
  • Aucun congé n’est prévu dans le cadre du stage, à l’exception des jours fériés légaux, de la participation au Job Day organisé par l’école (activité et date encore à confirmer) et de la participation à une ou deux rencontres avec les promoteurs (activités et dates encore à confirmer). Toutefois, dans l’éventualité où l’étudiant serait amené à prester des heures en soirée ou le weekend (par exemple, pour la participation à un salon), il lui est possible de récupérer ces heures en semaine (accord préalable de l’entreprise et du promoteur obligatoire).
  • Pendant son stage, l’étudiant doit se consacrer à son projet de stage et réaliser les tâches lui permettant d’y parvenir. Il ne rédige toutefois pas son TFE (travail de fin d’études) pendant les heures de stage mais utilise les ressources mises à sa disposition par l’entreprise pour mener à bien la mission qui lui a été confié Les rencontres avec le promoteur se font en dehors des heures de stage.

L’étudiant est tenu de signaler sans délai à son promoteur toute modification dans les modalités du stage (lieu, horaire, durée, nom et coordonnées du maître de stage en entreprise …).

[1]   Généralement 8h-17h ou 9h-18h selon le régime de travail légal (en moyenne, 38h/semaine).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s